First Nations Tax Commission – Commission de la fiscalitè des premières nations
Profil d’étudiante : Danielle Gabriel, élève appelée à prononcer le discours d’adieu de la promotion de 2019, membre de la bande de Seabird Island

Profil d’étudiante : Danielle Gabriel, élève appelée à prononcer le discours d’adieu de la promotion de 2019, membre de la bande de Seabird Island

Danielle Gabriel est membre de la bande de Seabird Island, située dans la région de la vallée du Haut-Fraser de la Colombie-Britannique et elle est la gestionnaire des terres de la Bande depuis mai 2014. Auparavant, elle a été membre du Comité consultatif des terres. Danielle a récemment obtenu son Certificat conjoint en Gestion appliquée des terres des Premières nations de l’Université Thompson Rivers et du Tulo Centre of Indigenous Economics (Centre Tulo), et elle a été élue pour prononcer le discours d’adieu de sa promotion. Occupant un poste de gestion des terres au sein d’une bande dotée d’un Code foncier, l’occasion unique de faire partie de la première cohorte du programme de Gestion appliquée des terres a été le facteur de motivation principal qui a poussé Danielle à s’y inscrire. Danielle est reconnaissante de l’expérience acquise et des relations qu’elle a établies durant le temps qu’elle a passé au sein du programme.

Comment as-tu entendu parler du Centre Tulo et de ses programmes?

Ma grande amie a présenté une demande d’acceptation au sein du programme et elle m’a suggéré d’y jeter un coup d’œil et ce que j’ai vu m’a beaucoup intéressée. Comme je l’ai déjà mentionné, il n’y avait aucun programme offert dans un tel domaine aux bandes dotées d’un Code foncier et cela était difficile d’aller de l’avant au sein de mon organisation sans formation particulière. J’ai suivi un cours de gestion immobilière par l’entremise de l’Université de la Colombie-Britannique. Toutefois, seuls certains domaines du cours couvraient ce dont j’avais besoin pour être une gestionnaire des terres efficace.

Comment l’expérience que tu as acquise au Centre Tulo est-elle liée à ton travail au sein de la bande de Seabird Island?

Wow. Tous les éléments du programme de huit cours couvraient les domaines qu’il faut connaître pour être gestionnaire des terres pour une Première nation. Le régime foncier, la saisie de données, le Système d’information géographique (SIG) et la Planification de l’aménagement des terres sont tous des domaines importants de la gestion des terres.

Y a-t-il quelque chose que tu aimerais partager à propos du fait que tu sois élue pour prononcer le discours d’adieu de ta promotion?

Je suis tellement honorée d’avoir été choisie pour prononcer le discours d’adieu pour le programme de Gestion appliquée des terres. Je crois que tous les participants ont été choisis par le créateur pour ne faire qu’un — un groupe de personnes provenant de plusieurs Premières nations à l’échelle du Canada appelées à être les premières à faire l’expérience d’un tel programme fructueux. Nous avons tous eu nos difficultés, mais nous nous sommes néanmoins uni seul à seul ou en groupe pour surmonter ces difficultés. L’avenir est prometteur pour la Gestion des terres des Premières nations. Merci au Centre Tulo d’avoir créé un tel programme. Bonne chance aux futurs étudiants et étudiantes et je suis toujours disponible, au besoin.

As-tu quelque chose d’autre à ajouter?

J’ai vécu un chapitre tellement mémorable dans mon cheminement vers la gestion des terres. Être en mesure de régir vos propres terres est magnifique.

[Cliquer ici pour plus d’informations sur le Certificat en Gestion appliquée des terres des Premières nations – en anglais seulement]

Close Menu